X

Pourquoi est-il si complexe de gérer la perception de sa propre voix ?

La perception de sa propre voix gêne de nombreux utilisateurs d’aides auditives, même en appareillage ouvert. Ce problème est principalement dû à l’amplification de leur voix par l’aide auditive. Le son de la voix du patient est amplifié au même titre que les sons de l’environnement. Du fait de la très grande proximité de captation de la propre voix, celle-ci est perçue plus fortement que les autres voix et sons externes. Aussi, sa voix lui paraît trop forte et dérangeante. Pour réduire le niveau sonore de la voix du patient, l’audioprothésiste peut baisser le gain, néanmoins cela affecte également les sons environnants et impacte l’intelligibilité.

Les fabricants d’aides auditives ont, depuis toujours, travaillé cette problématique. Les appareils récents sont capables de détecter la parole par ses caractéristiques spectrales et temporelles, et de la détacher des sons environnants. Cependant, ils ne peuvent distinguer la voix du patient de celles des autres personnes.

Et si les appareils de demain pouvaient distinguer la voix de l’utilisateur des aides auditives de celle de son entourage ?

Découvrez les dernières innovations Signia au Congrès EUHA 2017 !